Meures Covid : exemptions pour les PN vivant à l’étranger ou hors Métropole

Écrit par HUMAYOU. Publié dans GP

 

Vous êtes nombreux à être domiciliés à l'étranger ou dans les DOM TOM et à vous inquiéter au sujet des formalités exigées aux frontières avant vos départs ou au retour de vos activités (rotations, stages etc)

Pour vous aider autant que possible lors de vos déplacements, nous vous transmettons aujourd'hui un NOTAM, édité le 30 Janvier dernier par la DGAC, dont le chapitre V vous intéressera plus particulièrement. Les dispositions sont publiées en version française et anglaise.

Il y est question de l'exemption des tests PCR, déclaration sur l'honneur et période d'isolement pour "les membres d'équipage ou personnels nécessaires à l'exploitation des vols passagers ou cargo ou voyageant comme passagers pour se positionner sur leur base de départ ou en revenir"

NOTAM-Covid-19-Restrictions-passagers.pdf

Pour rappel, les salariés amenés à effectuer le trajet domicile-travail durant le couvre-feu devront se munir :
- du nouveau justificatif de déplacement professionnel fourni par l'entreprise : version électronique disponible sur IPN > SANTE CARRIERE RH > « Easy RH » (logo dans le bandeau bleu) ou « Poursuite du télétravail et justificatif couvre-feu »
- votre CMC
- une pièce d'identité justifiant de votre lieu de résidence
- votre TDS du mois actualisé pour justifier de votre activité
+ ce NOTAM pour tous ceux résidant hors métropole

Nous vous invitons à transmettre la référence de ce document à tous les collègues concernés dont vous auriez le contact, afin de faciliter leurs transferts.

Demandes aux directions AF et TO

Écrit par HUMAYOU. Publié dans GP


Chers adhérents,

Nous souhaitons vous faire part de la teneur du courrier que nous avons envoyé aux plus hautes instances d’Air France et de Transavia, concernant l’accès des agents AF aux futures dessertes province de Transavia.

En effet, tel que prévu, le transfert de certaines lignes Province vers Transavia et ses Boeing 737 va avoir des conséquences potentiellement très négatives sur les allers-retours de nos collègues habitant les régions de Brest, Biarritz, Perpignan, Pau, Toulon et Montpellier.

- Concernant l’accès en XCM sur les 737 Transavia : un accord a été obtenu pour les pilotes AF dans le cadre de leur négociation et devrait être signé prochainement. C’est au tour de l’XCM PNC d'être en discussion avec les OP PNC. Nous vous engageons à réclamer la réciprocité auprès de vos représentants PNC afin qu’elle soit défendue âprement. L’enjeu est de taille.

- La limitation au CDN des 737 TO interdit tout JPS. Une solution existe, déjà appliquée chez AF : le passage au MOPSC (Maximum Operational Passenger Seating Configuration) qui libère les 2 sièges de structure du cockpit pour de vrais JPS (et pas uniquement des XCM en uniforme et sans bagages)

- Le nombre de R1 ouverts à la vente sur les vols TO est totalement incompatible avec les nombreux allers-retours des provinciaux. En effet, actuellement, un quota de 5 R1 par vol bride l’accès aux GP. La direction s’est engagée à augmenter ce volume mais il faudra veiller à ce qu’il soit au moins équivalent à l’offre qui était proposée sur le réseau avant la crise Covid et le transfert de ces lignes à TO.

- Nous avons aussi ouvert la discussion avec la direction sur l’information qui circule concernant les Bus Directs et leur potentielle cessation définitive d’activité…
Si tel était le cas, nous ne doutons pas qu’AF a réfléchi à une solution de remplacement pour ses passagers en correspondance. Les provinciaux doivent eux aussi y avoir accès !

Nous avons également informé toutes les organisations professionnelles sol et PN de notre courrier afin qu’ils nous soutiennent dans notre démarche.
Posez la question à vos syndicats ! Faites leur comprendre l’importance de ce sujet pour que vos déplacements depuis et vers Paris ne deviennent pas littéralement impossibles.

Nous vous tiendrons informés des réponses apportées à ces courriers.

 

BOD : Soutien à l'escale et sa desserte par AF

Écrit par HUMAYOU. Publié dans GP

 
Pour apporter votre soutien à l'escale de BOD, signez et partagez la pétition en ligne :

" Des milliers de salariés de la compagnie Air France risquent de perdre leurs emplois à la suite des mesures gouvernementales en supprimant toutes liaisons aériennes si ce trajet peut se faire en train & en moins de 2h30

La Navette Air France reliant Bordeaux à Orly représente 10 vols quotidiens et plus de 550.000 voyageurs par an. Préservons cette liaison quotidienne et le bassin d'emploi en Nouvelle Aquitaine.

La Navette Air France permet :
- des vols avec correspondance à destination des DOM-TOM
- aux passagers voyageant avec d'autres compagnies aériennes de rejoindre Paris par avion
- d'enregistrer ses bagages de bout en bout
- aux enfants de voyager seuls en toute sécurité
- aux entreprises girondines de se rendre en rdv d'affaires

Le maintien de la Navette Air France est vitale pour notre économie et les services qu'elle offre aux utilisateurs. C'est aussi la sauvegarde de 114 emplois sur l'escale de Bordeaux

Cette décision unilatérale ne prend pas en compte l'avis des usagers. Merci pour votre soutien "

>>>  lien pétition


 

BOARDS / Posez vos questions à qui de droit !

Écrit par HUMAYOU. Publié dans GP

      


Amis PNC,

Vous êtes conviés à un BOARD dans les semaines à venir ?
C’est l’occasion idéale pour interpeler les représentants de notre direction sur un sujet brûlant (les GP !!) et soutenir la pression mise par nos Syndicats.  

Selon nos cadres, « LA DEGRADATION DE NOS GP, N’EST QU’UN RESSENTI »… Montrons leur que c’est aussi NOTRE REALITE !

Voici une liste de questions (non exhaustive) que vous pourrez poser, gentiment, poliment mais fermement. Nous avons hâte de lire leurs réponses !

- L’InterSyndicale PS-PN vous a posé un ultimatum en vue de l’ouverture de négociations GP : quelle est la réponse de la Cie ?


- Avez vous conscience que la colère, la perte de confiance des salariés, est générale et que le dossier GP nous lie, toutes corporations confondues ?


- Comment un R2 AF peut-il être 2 fois plus cher qu’un billet du même type chez EZ ? ex: CDG-RAK : 69€ vs 32€


- Comptez vous réviser l’offre des billets R1 Low sur notre réseau ? ex : sur des vols verts, aucune offre actuellement.


- À quand la confirmation des GP en porte dans tous les aéroports nationaux, à l’image de nos concurrents internationaux ?


- À quand l'enregistrement des R2 de bout en bout sur les voyages multi-troncons, à l'image des autres Cies aériennes utilisant Altea : KLM, DELTA, TAP, LH…?


- Envisagez vous de négocier la gratuité des Bus Directs pour les agents AF ?
(perte de la gratuité : 1er janvier prochain)


- Comment expliquez vous que l’offre que vous avez négociée pour vos salariés annonce des tarifs supérieurs à celle proposée par les Bus Directs aux agents des autres Cies ?


- Quand pourrons nous transférer les billets GP de nos ayants-droits au profit de nos enfants de + de 26 ans ?


- Quel sera le seuil minimum d’achat pour un billet court courrier avec des miles dans le projet « Miles and Cash » ?


- À quand une application GPnet digne de ce nom, accessible sur iPad avec la 4G ? Avec la possibilité d’enregistrer une carte bancaire et la création d’un panier d’achat...


- À l’heure du tout informatique, comment le remboursement d’un billet suite à un déclassement ou un autre incident, peut-il prendre jusqu’à 6 mois ?


- Lorsque nous voyageons avec un billet GP en J et que nous sommes déclassés, le remboursement tarifaire est inférieur au delta entre les tarifications J et Y.
Comment pouvez vous considérer une classe tarifaire intermédiaire (Premium) alors qu’elle ne nous est jamais proposée à l’achat sur GPnet ?

… À vous : faites vous plaisir !!
Faites tourner.

#TrustTogetherToSaveMyGP

Enregistrement des bagages PN en continuation sur un vol en R1

Écrit par HUMAYOU. Publié dans GP

Enfin annoncé en "Une" d'iPN :

À partir du 27 septembre 2017, les PN en mission sur un vol LC, ayant un vol en correspondance opéré par AF ou Hop !, au départ de CDG ou ORY, pourront enregistrer leur bagage en soute depuis l’aéroport de départ, jusqu’à la destination finale.

Quelles sont les conditions requises ?

- Être en mission sur un vol long-courrier
- Avoir un billet R1 ou S1 sur le vol en correspondance
- Avoir sa carte d’embarquement pour son vol de correspondance et la présenter à l’agent d’embarquement dès l’aéroport de départ
- L’aéroport du vol arrivée et celui du vol départ doit être le même
- Les bagages en soute doivent rentrer dans la limite des bagages spécifiée sur le billet R1 ou S1


Un temps minimum de correspondance entre les deux vols est également requis :

- Pour une arrivée long-courrier et un vol en correspondance au départ de CDG, terminal 2F ou 2E : 75 minutes
- Pour une arrivée long-courrier avec un vol en correspondance au départ de CDG, terminal 2G : 105 minutes
- Pour une arrivée long-courrier à ORY avec un vol en correspondance d’ORY : 75 minutes

Cette procédure ne s’applique pas aux partenaires de voyage.

Bonnes rotations et bons vols à tous !