Mentions légales

Publié dans Présentation

Le site web d'Hexagone est hébergé par Infomaniak.

L’administrateur du site est Julien LACOMBE, OPL Air France. Le responsable de l'association est Fred Janvier.

Protection des données :

Les données recueillies par le site internet sont celles du formulaire d’inscription et du profil utilsateur (page “mon profil”). Conformément à la loi informatique et liberté, vous pouvez consulter et modifier ces données en éditant votre profil.

Sont égalements stockées par l’hébergeur les données de connection anonymes (date, heure, adresse Internet Protocole del’ordinateur du visiteur, page consultée

Nous nous interdisons toute communication de ces données à un organisme extérieur.

Selon la loi du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, ce fichier est dispensé de déclaration à la CNIL dans le cadre du respect de certaines règles notamment :

Le fichier ne peut être utilisé pour :

  • toute sollicitation commerciale,
  • tout démarchage politique ou electoral.

Données exclues

Sont interdites les données qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou l’appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle des personnes (article 8 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée).

Sécurité

Par ailleurs doivent être prises toutes mesures utiles pour préserver la sécurité des données et, notamment, empêcher qu’elles soient déformées, endommagées, ou que des tiers non autorisés y aient accès. Utilisation d’un mot de passe individuel régulièrement renouvelé ou de tout autre dispositif au moins équivalent.

Le bureau

Publié dans Présentation

Président

Xavier POMMERIE, CDB 777, CDG
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

LaurentPrésident section PNT

Laurent BIRAUD
CDB 777, CDG
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

ValériePrésidente section PNC

Valérie Humayou
PNC, LC
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

FredVice-président PNT

Fred JANVIER
CDB 777, CDG
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vice-président PNC

Cedric Terrot
STW, LC
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétaire général PNT

Thierry RIGAL,
OPL 777
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Trésorier

Jérôme DUPEYRE, PNC, ORY

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Webmaster

Julien LACOMBE, CDB 320

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Qui sommes nous ?

Publié dans Présentation

Hexagone est une association, loi 1901, qui regroupe des personnels navigants d'Air France demeurant en province. Elle a été créée fin 2001 à l'initiative de deux CDB toulousains : Fred JANVIER, CDB 320 et Bertrand ROUMENS, CDB 320 retraité.

Tous, nous travaillons, modestement, sur notre temps libre.
Notre but : prendre notre destin en main, faire reconnaître nos particularités de provinciaux et vous donner la parole.
Parce que personne d'autre ne le fera pour nous.
Parce que plus de 50% de la population PN habite la province et que cette tendance est à la hausse.
Parce que vous vous dites que l'on peut changer quelque chose.

PNC, PNT, si cette association vous intéresse, si vous vous sentez concernés, inscrivez-vous :

inscription en ligne

téléchargez un formulaire d'inscription

Faites-nous part de vos idées,remarques ou autres commentaires.

 

Écrivez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les statuts de l'association

Publié dans Présentation

Statut de l'association "Hexagone"
Association du personnel navigant provincial d’Air France

Article 1
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre « HEXAGONE »

Article 2
Cette association a pour objet « de rassembler et défendre les personnels navigants d’Air France domiciliés en province.
Sa durée est illimitée

Article 3
Le siège social est fixé 7 avenue du Souleilha 31380 MONTASTRUC.
Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'Administration. La ratification par l'Assemblée Générale est nécessaire.

Article 4
L'association se compose de:
a) Membres d'honneur
b) Membres bienfaiteurs
c) Membres actifs ou adhérents

Article 5
Pour faire partie de l'association, il faut être agréé par le bureau qui statue, lors de chacune de ses réunions, sur les demandes d'admission présentées.

Article 6
Les membres fondateurs sont ceux ayant participé à la création de l'association.
Sont membres adhérents ceux qui ont pris l'engagement de verser annuellement la somme de 5 Euros à l'association.

Article 7 : Radiations
La qualité de membre se perd par :
- La démission
- La radiation prononcée par le bureau pour non paiement de cotisation ou motif grave, l'intéressé ayant été prévenu au préalable et appelé à s'expliquer devant le bureau.

Article 8 : Ressources
Les ressources de l'association comprennent :

  1. Le montant des cotisations
  2. Les subventions de l'Etat, des départements et des communes.

Article 9 : Conseil d'administration
L'association est dirigée par un conseil de trois à six membres, élus pour trois années par l'assemblée générale. Les membres sont rééligibles. Le conseil d'administration choisit parmi ses membres un bureau composé de

  1. Un président
  2. Un trésorier
  3. Un secrétaire

Le mandat du bureau peut expirer avant terme si ses membres en expriment le désire. Si les membres du conseil d'administration venaient à être inférieurs à trois, le conseil d'administration pourra coopter un ou plusieurs nouveaux membres, sous réserve de ratification par l'assemblée générale la plus proche.

Nul ne peut faire partie du conseil s'il n'est pas majeur.

Article 10 : Réunion du conseil d'administration
Le bureau se réunit tous les ans sur convocation du président, pour préciser les orientations de l'association, et prendre toute décision de gestion. Le conseil d'administration au complet se réunit sur convocation du bureau.

Article 11 : Assemblée générale ordinaire

  1. L'assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l'association a quelque titre qu'ils y soient affiliés. L'assemblée générale se réunit sur convocation du président, ou à défaut par le secrétaire général.
    Les membres de l'association sont convoqués au moins une semaine avant la date fixée. L'ordre du jour est indiqué lors de la convocation.
    L'assemblée peut délibérer valablement quelque soit le nombre de présents, à condition que le bureau soit au complet. Le président expose la situation de l'association, et le trésorier le bilan financier.
  2. Ne peuvent voter lors des décisions que les membres à jour de leur cotisation, adhérents depuis six mois au moins au jour de l'assemblée.

Article 11 bis : Assemblée générale extraordinaire
Si besoin est, ou sur la demande de plus de  la moitié des membres inscrits, le président peut convoquer une assemblée générale extraordinaire suivant les formalités prévues par l'article 11.

Article 12 : Règlement intérieur
Un règlement intérieur pourra être défini ultérieurement par le Conseil d'Administration, concernant notamment l'utilisation d'éventuel matériel ou l'administration interne de l'association. Il sera soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale.

Article 13 : Dissolution
En cas de dissolution prononcée sur décision du bureau, les membres du bureau sont liquidateurs de l'actif de l'association, lequel est dévolu conformément à l'article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

Article 15
Suivant l'article 5 de la loi du 1er juillet 1901, tout changement survenant dans l'administration ou à la direction de l'association, ainsi que toutes les modifications apportées à leurs statuts feront l'objet d'une déclaration à la Préfecture dans les trois mois.

Article 16
Le bureau Hexagone est constitué de 60% de PNT et 40% de PNC.(arrondi au nombre inférieur), le président sera élu par le bureau parmi ses membres PNT.
Le bureau Hexagone PNT est constitué de 100% de PNT pouvant etre membre du bureau d’Hexagone PN le président sera élu par le bureau parmi ses membres PNT .
Le bureau Hexagone PNC est constitué de 100% de PNC pouvant etre membre du bureau d’Hexagone PNC, le président sera élu par le bureau parmi ses membres PNC .
Chaque membre des bureaux possède un droit de vote, et le président possède 2 (deux) votes en cas d’égalité de vote sur une motion.

Article 17
Hexagone PNC assurera son autonomie financière par l’ouverture d’un compte dans un organisme bancaire de son choix.

Article 18
Les créateurs de l’association Hexagone PN Bertrand ROUMENS et Frédéric JANVIER sont nommés Présidents d’Honneur à vie de l’association.

Article 19
A/c de l'assemblée générale de mars 2015, le président actuel est Xavier POMMERIE

Présentation de l'association par un adhérent

Publié dans Présentation

Chers collègues,

L’association Hexagone est ce que beaucoup d’entre nous attendaient, c’est à dire la possibilité de se reconnaître en tant que navigant provincial. Le premier des droits de chaque citoyen Européen est de pouvoir choisir son lieu de résidence, de n’en subir aucune discrimination et la libre circulation entre et à l’intérieur des états de l’Union. Le choix pour les uns, ou le non choix pour d’autres, de vivre en dehors de la région Parisienne, ne doit pas être un frein à l’exercice d’une activité professionnelle, d’autant plus la notre qui est fondamentalement dédiée à aider les autres à se déplacer.

Mes trois années passées à l’Aéropostale, m’ont montré que les navigants résidant en province sont autant de chances pour assurer la régularité d’exploitation d’une compagnie aérienne. La productivité d’un PN provincial est la même que n’importe quel PN. Certes, les méthodes de l’Aéropostale ne sont pas transposables telles quelles, mais peuvent être une base de départ pour la conception de rotations avec un départ en province.

Nos collègues PNC doivent aussi être intéressés par les rotations province. Leurs règles d’utilisation sont différentes des notres, mais nous ne pouvons négliger leur nombre, et les oublier serait une erreur stratégique dans la création de bases provinciales. Hexagone pourrait se doter d’une entité PNC, et travailler ensemble aux rotations communes qui nous sont chères.

Faut-il parler de bases provinces ou de rotations adaptées ? Il y a là un vaste sujet à polémique. Nos collègues parisiens ne doivent pas être exclus de ces travaux. Les syndicats doivent nous soutenir, même si certains diront que l’on cherchera à dissocier la population PNT en plusieurs sous groupes, loin d’un soucis d’égalité. Ce n’est pas là notre idée, et ne pouvons nous pas considérer les franciliens comme des navigants provinciaux dont leur base de préférence est Paris ? Il est intéressant de noter qu’en ce qui concerne le secteur A320, les PNT ont un choix entre les bases d’Orly ou de Roissy. Et bien, étendons ce choix à d’autres escales.

Quels gains pouvons nous en attendre :

La simplification de notre mode de vie est dans nos esprits, elle est notre principale motivation. Alléger les pré-post acheminements encadrant nos courriers, limiter les nuitées parisiennes et conserver des repos entre deux rotations identiques aux autres PN. Soyons vigilants face à ceux qui ne verraient là qu’avantages déguisés offerts à ceux qui déjà se la coulent douce en province…Ne portons pas le flanc aux critiques de sectarisme anti-franciliens. Restons solidaires et acceptons un équilibrage des rotations Paris – provinces. Tout est question d’équilibre et de compromis. L’ensemble des PNT franciliens et provinciaux ont aussi une lutte à gagner pour améliorer les conditions générales de travail. A ce sujet, nos syndicats parfois s’égarent loin de nos préoccupations. Comme vous le faites, rappelons leur que nous ne sommes pas une quantité négligeable.

La fatigue due aux aller retours en GP n’est bonne ni pour nos organismes, ni pour la sécurité des vols. Eliminer des heures d’avion, parfois sur un jump seat, est un objectif louable.

Les réserves en province, ou la régularité d’exploitation : L’ Aéropostale a pendant dix ans fait voler ses avions sans aucun pilote de réserve, ni à Roissy, ni en province. Les risques de tomber malade au cours d’une rotation ou chez soi sont identiques. De plus, savoir de manière exhaustive qui est résidant prés d’un aéroport de province, peut aider à un dépannage plus efficace. Nous sommes pour la majorité d’entre nous volontaires pour les dépannages, quand cela est possible, que l’on soit francilien ou provincial. Notre compagnie est bien heureuse de trouver PNT ou PNC là où le besoin se fait sentir. Nous avons tous été appelé au moins une fois pour effectuer un dépannage prés de chez nous, comme les franciliens. C’est un accord d’équilibre et de bonne volonté a trouver. (Sans rire, certains diraient « gagnant – gagnant »). J’en suis persuadé, la régularité d’exploitation est garantie.

Le coût : La compagnie est la première bénéficiaire. Les coûts d’hébergement, de transport en escale, les indemnités repas (en cas de base PN), de frais d’émission du billet GP, coût du transport d’un GP (coefficient de transport)…
Mais aussi le PN, à 23€ l’aller retour (en attendant la prochaine augmentation), les chambres d’hôtel, je vous laisse faire le calcul…
Quant aux S2, pour les activités professionnelles, le coût devrait être inférieur à celui des IKV pour la compagnie (Il y aura peut être un choix à faire). Et en plus, c’est elle qui les maîtrise…

La motivation de faire du Moyen Courrier : De plus en plus nombreux sont les OPL actuellement sur long courrier, qui attentent le passage à gauche direct, sans passer par la case MC. Une des causes est la difficulté de concilier la vie en province et le rythme de travail MC. Même si cela reste un choix personnel, il est facile d’imaginer de nouveaux objectifs de carrière, si l’opportunité était donnée de diminuer les désagréments dus au MC pour les provinciaux.

Je suis convaincu qu’il n’est plus utopique de faire concilier notre métier avec notre statut de provincial. Je ne peux que vous apporter mon soutien pour un travail qui s’avérera long et difficile. Les chemins de la réussite passeront par une forte communication de recrutement vers les PNT de province (question de poids…), mais aussi les franciliens, qui ne doivent pas être nos premiers détracteurs. Les PNC, plus nombreux que nous seront, j’en suis sûr, prompts à exploiter nos avancées pour trouver leurs propres accords. Enfin, économiquement parlant, nous avons tous à y gagner.

Bon courage à tous, bien cordialement.
François SOUBIAS, CDB A320